Foire aux questions

Est-ce qu'on a le vertige en parapente ?
C’est la question la plus courante mais la réponse est simple, le vertige n’existe pas en parapente. Il faut savoir que le vertige ne peut exister que si l’on a un repère par rapport au sol (qu’il soit horizontal, vertical, ou de n’importe quel type), et ce n’est plus le cas en l’air. Certaines personnes peuvent avoir une appréhension avant le vol, et c’est tout à fait normal, mais c’est vite oublié une fois en vol !

Faut-il une condition physique particulière pour un vol en biplace parapente ?
Le biplace en parapente n’est pas un sport physique. Les phases de décollage et d’atterrissage se font en douceur et le vol est une simple balade paisible. Les seuls moments où il faudra peut être courir un peu sont le décollage et l’atterrissage.

Y-a-t-il des contres indications à la pratique du parapente biplace ?
Oui, il y a bien quelques contre indications à la pratique du parapente en biplace. Les personnes ayant une insuffisance cardiaque, les épileptiques, et quelques autres cas bien particuliers comme la grossesse. En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter.

Comment faut-il s’habiller pour un baptême en parapente ?
En été, les températures sont clémentes en montagne. Il est tout de même nécessaire de se couvrir un peu, l’air pouvant être frais en altitude (et nous pouvons monter assez haut). L’idéal, un coupe vent ou une polaire par dessus votre tee-shirt. Lunettes de soleil et n’oubliez pas des chaussures de randonnée ou basket. Pour les vols hiver, une tenue de ski est nécessaire.

Y a t-il un poids maximum pour un baptême en parapente ?
Les ailes de parapentes biplaces sont conçues pour être utilisées dans une plage de poids totale assez large, en général de 120 à 230 kg. Ce poids comprenant le matériel, le pilote et le passager, une limite à 120 kg pour le passager est appliquée.

Comment est installé le passager pendant le vol ?
Le passager est assis devant le pilote et profite ainsi de toute la vue possible. Il est assis dans une sellette, une sorte de « siège » spécial adapté et confortable.

Comment tient-on en l’air ?
Pour faire durer un vol en biplace parapente, le pilote doit exploiter des zones d’ascendances thermiques. Ce sont des zones d’air plus chaudes que l’air environnant et qui montent.

Si vous avez d'autres questions ou souhaitez réserver un vol en biplace, n'hésitez pas à nous écrire !